ELECTIONS

Elections : accès au lieu du dépouillement, liste d’émargement non signée par tous les membres du bureau de vote, pas de mention dans le PV des heures d’ouverture et de clôture du scrutin….

Un petit rappel par la Cour de cassation d’un certain nombre de dispositions susceptibles d’emporter l’annulation des élections.

V. Cour de cassation 28 mars 2012 n°11-16141

« Attendu que pour rejeter la demande d’annulation des élections, le tribunal retient qu’aux termes des dispositions des articles R. 2314-28 et R. 2324-24 du code du travail, les contestations sur l’électorat doivent être soulevées dans le délai de trois jours de la publication des liste électorales, intervenue le 10 septembre 2010 ; que les contestations afférentes aux conditions de présentation des listes électorales, soit notamment l’absence de pouvoir de signature de M. A… pour la liste FO, l’absence de signature ou de fausses signatures sur les listes de l’union locale CGT, le dépôt irrégulier de la liste CGT par l’union locale CGT Val-d’Oise Est, relèvent du contentieux de l’électorat et non du contentieux de la régularité des opérations électorales elles mêmes ;

Qu’en statuant ainsi, alors que la demande en annulation d’une liste de candidats relève de la contestation de la régularité de l’élection, le tribunal a violé les textes susvisés ; »

« la circonstance que les électeurs n’avaient pas eu accès librement au lieu du dépouillement était de nature à affecter la sincérité des opérations électorales et constituait une irrégularité justifiant à elle seule l’annulation des élections »

« les circonstances que la liste d’émargement n’avait pas été signée par tous les membres du bureau de vote en violation des dispositions de l’article R. 62 du code électoral et que le président du bureau n’avait pas constaté publiquement et mentionné au procès-verbal les heures d’ouverture et de clôture du scrutin contrairement aux prescriptions de l’article R. 57 du même code étaient de nature à affecter la sincérité des opérations électorales et, s’agissant des principes généraux du droit électoral, constituaient des irrégularités justifiant à elles seules l’annulation des élections, »

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire